Commerces : les franchisés échappent à la morosité

Les commerces qui fonctionnent sous franchise ont échappé à la crise du secteur, avec une hausse de 4,1% de leur chiffre d'affaires en 2018.

France 2

Si le bilan de 2018 a montré que les commerces ont été très impactés par la crise, et notamment en fin d'année par le mouvement des "gilets jaunes", certains échappent au bilan morose, il s'agit des franchises. Ainsi, leur chiffre d'affaires a augmenté de 4,1% en 2018. Christian-Jacques Planchet a choisi de son côté de se reconvertir en tant que fleuriste après une carrière dans l'armée pendant 17 ans. Il a ainsi ouvert une franchise il y a 7 ans ou il emploie deux personnes à temps plein.

Un accompagnement dans les démarches

Au départ, il a versé 17 000 euros de droit d'entrée, et doit chaque mois reverser 7,5% de son chiffre d'affaires. En échange, il est accompagné dans chacune de ses démarches. Un fonctionnement qui l'a tout de suite séduit. "Vous avez le service marketing qui peut répondre à vos questions, vous avez le service communication, vous avez le service web. Toutes ces choses qui font que vous êtes sûr d'être partout", explique-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Galerie commerciale \"Les Terrasses du Port\" à Marseille (Bouches-du-Rhône) où l\'on trouve des magasins franchisés, le 23 mai 2013.
Galerie commerciale "Les Terrasses du Port" à Marseille (Bouches-du-Rhône) où l'on trouve des magasins franchisés, le 23 mai 2013. (FRANCK PENNANT / AFP)