"Ça va donner des voix à un petit parti" : des "gilets jaunes" pas convaincus à l'idée de voter pour une liste jaune aux européennes

Alors que les élections européennes approchent, trois listes de "gilets jaunes" sont candidates. Mais les manifestants rencontrés à Paris préfèrent opter pour un "vote utile" pour contrer la politique gouvernementale. 

Des \"gilets jaunes\" à Paris, le 4 mai. 
Des "gilets jaunes" à Paris, le 4 mai.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Les "gilets jaunes" vont-ils voter pour les "gilets jaunes" aux élections européennes le 26 mai prochain? Parmi les 33 listes candidates, trois sont directement liées au mouvement contestataire. Il y a la liste "Evolution Citoyenne" menée par Christophe Chalençon, "Alliance Jaune" emmenée par le chanteur Francis Lalanne et la liste "Mouvement pour l'initiative citoyenne" qui défend le referendum d'initiative citoyenne au niveau national et européen. Sans compter que certaines figures des "gilets jaunes" ont intégré des listes d'autres partis. Pour autant, dans le cortège parisien samedi 4 mai, il était difficile de trouver des manifestants prêts à voter pour eux.

"Ça ne va pas contrer La République en marche" 

Parmi les manifestants, Louise assure qu'elle va voter au prochain scrutin européen, mais "il est hors de question que je vote pour une liste de 'gilets jaunes', dit-elle. Pour la simple et bonne raison que ça va juste donner des voix à un petit parti, et donc ça ne va pas contrer La République en marche", affirme-t-elle. "Moi je vote La France Insoumise", dit son mari à ses côtés.

Je ne voterai pas pour une liste de 'gilets jaunes' qui va avoir 2%, ça ne servira à rienUn manifestantà franceinfo

Sandra, une parisienne de 50 ans, n'ira pas non plus voter pour les listes de "gilets jaunes" mais elle apprécie les différentes candidatures. "Je suis pour la pluralité et que chacun puisse exprimer ses opinions. Maintenant, je pense qu'il faut voter utile car il ne faut pas que Macron, ou la liste Renaissance, arrive en premier au niveau des pourcentages". Elle dit pencher pour un grand parti, plutôt de droite, mais pas d'extrême droite. 

Eric Drouet n'a pas choisi son candidat 

Eric Drouet, l'une des figures des "gilets jaunes", n'a pas encore fait son choix mais il n'exclut pas un vote jaune aux européennes. "Le principal, c'est de ne pas voter pour Macron. Après, tout le reste peut être bon à prendre"

Dans le cortège, certains annoncent qu'ils s'abstiendront le 26 mai prochain. C'est le cas de ce retraité opposé à toutes les candidatures de "gilets jaunes". "C'est un mouvement social, ça n'a rien à voir avec un parti politique. Il faut le voir comme un soulèvement populaire", estime-t-il. Il n'est pas certain que les bulletins jaunes affluent dans les urnes le 26 mai prochain. Les "gilets jaunes" veulent surtout voter contre la politique gouvernementale. 

Le reportage dans le cortège parisien, par Justine Leclercq
--'--
--'--