Autoroutes : Vinci veut envoyer la facture

Le groupe Vinci Autoroutes veut faire payer les péages aux usagers qui seraient passés gratuitement lors des manifestations des "gilets jaunes". Plus de 250 sites sont concernés.

France 3

En un mois, des milliers de conducteurs sont passés au péage sans s'acquitter du droit de passage, les "gilets jaunes" ayant levé les barrières. Une perte sèche pour Vinci qui a décidé de faire payer a posteriori le ticket d'autoroute à ces véhicules. La plupart des automobilistes sont sceptiques. "Ils ne pourront pas le faire, c'est trop compliqué", estime un homme. Vinci confirme pourtant son intention de contacter tous ceux qui n'auraient pas payé. "On a prévu de leur faire un courrier de régularisation (...) on a des vidéos des péages qui nous permettent d'identifier une partie de ces gens qui n'ont pas payé le péage", explique Philippe Erman, le directeur régional PACA de Vinci Autoroutes.

Une demande "incongrue"

Mais l'opération semble compliquée. Vinci ne peut avoir accès au registre des cartes grises qu'à certaines conditions. À l'Automobile club du Midi, on estime qu'il s'agit d'un coup d'annonce. Pour Jean-Christian Meslet, juriste au sein du club, les gens qui sont passés ne sont pas en infraction. "Ils sont passés en toute bonne foi", poursuit-il. Mardi 18 décembre, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a jugé "incongrue" la demande de régularisation de Vinci adressée aux automobilistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" bloquent l\'accès à des supermarchés à Capvern-les-Bains (Hautes-Pyrénées), le 17 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" bloquent l'accès à des supermarchés à Capvern-les-Bains (Hautes-Pyrénées), le 17 novembre 2018. (LAURENT FERRIERE / HANS LUCAS / AFP)