Arc de Triomphe : après les "gilets jaunes", le monument rouvre ses portes

Onze jours après les dégradations subies durant la mobilisation des "gilets jaunes" à Paris, l'Arc de Triomphe a rouvert ses portes mercredi 12 décembre. Les touristes sont de retour, et beaucoup sont attristés par l'ampleur des dégâts.

FRANCE 3

Il n'y a pratiquement aucune trace des tags du 1er décembre sur l'Arc de Triomphe, à Paris. Pour sa réouverture, voici l'un des premiers visiteurs, mercredi 12 décembre. Il y a onze jours, l'Arc de Triomphe était envahi par des "gilets jaunes", souillé par des graffitis, les salles d'exposition sous la terrasse vandalisées par des dizaines de casseurs. Le moulage de la Marianne éborgnée, symbole de tout cela, est toujours là. C'est ici qu'il sera restauré à partir de janvier.

Quelques réaménagements

Napoléon décapité a été représenté par un buste identique, le roi Louis-Philippe a été nettoyé et la boutique de souvenirs entièrement refaite. Pour les touristes, rien d'anormal à l'extérieur du monument. Sur la place de l'Étoile, une simple présence policière. Sous la voûte, la flamme du Soldat inconnu veille, imperturbable aux événements.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Arc de triomphe, à Paris, en novembre 2017.
L'Arc de triomphe, à Paris, en novembre 2017. (JEAN ISENMANN / ONLY FRANCE / AFP)