1er-Mai : 7 400 gendarmes et policiers déployés à Paris

À Paris, les forces de l'ordre sont particulièrement mobilisées mercredi 1er mai. Bouches de métro fermées, commerces barricadés, tous craignent des violences.

FRANCE 3

Les fouilles sont systématiques dans les rues de Paris. Mercredi 1er mai, les forces de l'ordre se préparent au pire pour la fête du Travail. Plusieurs interpellations ont eu lieu dans la matinée et des objets qui auraient pu servir à des violences ont été saisis.

"Faire cesser des exactions"

7 400 gendarmes et policiers sont mobilisés dans la capitale, cinq fois plus que lors du 1er mai 2018. Blindés, motards, drones, le dispositif déployé est conséquent. "Je pense que ça va être une bataille à deux temps. Beaucoup de vigilance et de contrôles préventifs en matinée et cet après-midi [...] ne pas hésiter à prendre des initiatives pour aller faire cesser des exactions si elles se commettent", annonce le brigadier-chef Pierre-Henri Bidart. À 14h30, le cortège principal de la capitale s'élancera de la gare Montparnasse en direction de la place d'Italie. Des zones autour de l'Élysée et de l'Assemblée nationale sont interdites à la manifestation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des CRS chargent des manifestants sur le boulevard du Montparnasse, mercredi 1er mai 2019 à Paris.
Des CRS chargent des manifestants sur le boulevard du Montparnasse, mercredi 1er mai 2019 à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)