"Energy observer" : un navire solaire à la conquête du monde

L'"Energy observer" est un catamaran qui ne fonctionne qu'à l'énergie du soleil. Ce navire autonome s'apprête à partir pour un voyage de 5 ans autour du monde.

Voir la vidéo
France 2

C'est peut-être le vaisseau du futur ; un navire propulsé uniquement grâce aux énergies vertes, à commencer par l'énergie solaire, captée par les 130 mètres de panneaux qui recouvrent le bateau. "La route la plus rapide n'est pas forcément la route directe, explique Marin Jarry, second capitaine du "Energy observer". Parce que si on a des nuages d'un côté et un peu plus de soleil de l'autre, on va peut-être faire un peu plus de distance, mais on va pouvoir aller plus vite, et surtout emmagasiner un maximum d'énergie".

Des technologies françaises 100% propres

Ce catamaran de 30 mètres sur 13 est un prototype unique au monde. C'est une deuxième vie pour ce voilier, qui était un catamaran de course à l'origine. Il a permis à Peter Blake de remporter le trophée Jules Verne en 1994. Il a fallu 4 années à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) pour le transformer en navire entièrement autonome en énergie. En plus des panneaux photovoltaïques, il est équipé de deux éoliennes, d'une grande voile, et surtout, d'un ingénieux système qui transforme l'eau de mer en hydrogène. Des technologies françaises 100% propres. À l'intérieur de ce laboratoire flottant, un équipage d'une dizaine de personnes, marins et scientifiques. Après plusieurs mois de test sur les côtes françaises, l'"Energy observer" quitte Marseille (Bouches-du-Rhône) ce mercredi 28 mars pour un long tour du monde : cinq ans, et une centaine d'escales afin de séduire des partenaires et de mettre ces innovations à l'épreuve de la nature.

Le JT
Les autres sujets du JT
Energy Observer
Energy Observer (BRUT)