Routes : faut-il un retour de l'écotaxe ?

Face au mauvais état des routes françaises, faut-il rétablir l'écotaxe, fortement décriée à l'époque de sa mise en place au point d'être oubliée aujourd'hui ?

France 3

Des ponts vétustes, qui s'effondrent, ou qui ont besoin d'être réparés en urgence. Le réseau routier français est en piteux état, faute de moyens. Chaque année, 666 millions d'euros sont dépensés pour entretenir les routes nationales alors qu'il en faudrait le double : 1,3 milliard d'euros. Pour trouver plus d'argent, une vieille idée refait surface : l'écotaxe. En 2007, le gouvernement avait promis une écotaxe dont auraient dû s'acquitter les poids lourds. L'objectif était de trouver 1 milliard d'euros de recettes par an pour renflouer les caisses et financer l'entretien du réseau routier.

Des opposants farouches

Une loi est votée, des portiques sont installés, mais la mesure est fortement décriée. Les "bonnets rouges" bretons s'insurgent, le gouvernement recule sous la pression et finit par abandonner le projet en 2014. En remplacement, on envisage deux pistes : plus de taxe à la pompe pour les poids lourds ou une vignette pour les camions, un abonnement payé en fonction du temps passé sur la route. À chaque fois, ces propositions restent lettre morte, les associations de transporteurs refusent toujours l'écotaxe. Le gouvernement actuel confirme que le retour de l'écotaxe n'est pas d'actualité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des camions passent sous un portique destiné à l\'écotaxe en juin 2013, avant l\'abandon du projet 
Des camions passent sous un portique destiné à l'écotaxe en juin 2013, avant l'abandon du projet  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)