Des ambulanciers manifestent sur le pont de la Concorde devant l'Assemblée nationale à Paris

Sirènes hurlantes, plusieurs ambulanciers manifestent devant l'Assemblée Nationale pour dénoncer "l'ubérisation" de leur métier.

Une manifestation des ambulanciers a lieu sur le pont de la Concorde devant l\'Assemblée nationale.
Une manifestation des ambulanciers a lieu sur le pont de la Concorde devant l'Assemblée nationale. (GOOGLE MAPS)

Des dizaines d'ambulances stationnaient toutes sirènes hurlantes devant l'Assemblée nationale vers 6 heures du matin, lundi 3 décembre. Quelques feux d'artifices ont été tirés depuis le pont de la Concorde. Il s'agit d'une nouvelle mobilisation, après des opérations sur le périphérique notamment, pour dénoncer "l'ubérisation" de leur métier et demander le retrait de l'article 80 de la loi de Finances de la Sécurité sociale qui a réformé le financement des transports sanitaires. Ce dernier a été mis en application le 1er octobre 2018.

Damien Chene a expliqué, lundi sur franceinfo, se battre contre cet article de loi "qui transfère les enveloppes budgétaires d'une partie des transports sanitaires aux établissements de santé". Selon cet ambulancier qui se présente comme le représentant du collectif de Nouvelle-Aquitaine, "c'est actuellement dramatique pour [les ambulanciers], car 80% des 5 600 sociétés (...) sont menacées de fermeture".

"Les fermetures de certaines sociétés ont déjà commencé, certaines sont déjà en liquidation judiciaire alors que ça ne fait que deux mois que cet article est mis en place. C'est dramatique pour nous", a conclu le manifestant.