Saint-Nazaire : les chantiers navals vont devenir Italiens

Salariés et syndicats s'inquiètent ce mardi 3 janvier de la reprise des chantiers navals de Saint-Nazaire par le géant italien Fincantieri.

FRANCE 3

Les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) seront bientôt sous pavillon italien. La justice a choisi Fincantieri comme repreneur, seul candidat à avoir formulé une offre. C'est un concurrent direct de STX : avec 21 000 salariés et plus de quatre milliards de chiffre d'affaires, c'est le numéro un européen dans son domaine.

Des inquiétudes pour l'emploi et le savoir-faire

Son ambition, c'est de créer un Airbus des paquebots. Mais à Saint-Nazaire, les salariés redoutent les doublons. "On a peur que tout parte en Italie", témoigne un employé de STX. Autre inquiétude, un transfert du savoir-faire des chantiers navals français vers la Chine, car l'Italien Fincantieri s'est associé à un groupe chinois dans une coentreprise. Le gouvernement se veut rassurant car l'État possède un tiers des parts de STX, suffisant pour disposer d'une minorité de blocage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les chantiers navals de STX, le 2 septembre 2016, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).
Les chantiers navals de STX, le 2 septembre 2016, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)