Saint-Nazaire : les chantiers navals ne manquent pas de travail

Après la livraison du Harmony of the seas ce 15 mai, les chantiers nazairiens ont rempli leur carnet de commandes jusqu'en 2026.

France 2

Le plus grand paquebot du monde quitte Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ce 15 mai, mais les chantiers nazairiens n'ont pas de quoi s'inquiéter pour la suite. Après le Harmony of the seas, le carnet de commandes de la société STX est rempli jusqu'en 2026. "Au mois d'avril, STX avait signé ce qu'on a appelé 'le chantier du siècle' avec un client italien : quatre nouveaux paquebots nouvelle génération, à un milliard d'euros pièce. Cela représente 2 500 emplois directs dans les prochaines années", rapporte Pacôme Le Mat, en direct sur place pour France 2.

Un bond pour le tourisme

Par ailleurs, chaque départ d'un nouveau paquebot est l'occasion d'attirer les touristes à Saint-Nazaire. On estime à 60% le bond des visites des chantiers STX quand un nouveau bateau prend l'eau. Ce dimanche midi, "ils sont plus de 30 000 à assister à ce moment, le départ de l'Harmony of the seas", complète le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"MSC Preziosa\" quitte le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 14 mars 2013.
Le "MSC Preziosa" quitte le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 14 mars 2013. (YANNICK LE GAL / AFP)