Rachat de STX : un accord franco-italien sous garantie

Après des mois de discussions, les chantiers navals STX de Saint-Nazaire passent sous pavillon italien, rachetés par le groupe Fincantieri. La signature officielle a eu lieu ce mercredi 27 septembre.

France 3

Ce mercredi soir, la France et l'Italie affichent leurs sourires. Rome et Paris ont trouvé un terrain d'entente sur le dossier des chantiers navals de STX. Mais c'est bien l'Italien Fincantieri qui sera à la barre de l'entreprise. À Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), les salariés sont divisés. Un mariage après un bras de fer de plusieurs mois entre les deux pays. Rome voulait avoir les commandes. Paris refusait de voir partir l'un de ses fleurons et avait un temps nationalisé les chantiers.

Paris va prêter 1% de ses parts à Fincantieri

Mais un montage a débloqué la situation. Officiellement, les deux pays ont chacun 50%, mais l'État français va prêter 1% de ses parts pendant 12 ans à l'Italie, qui devient donc de fait majoritaire, avec cependant des engagements : maintien de l'emploi pendant cinq ans, savoir-faire préservé en matière de paquebot géant. Au-delà de cette alliance, les deux pays ont également lancé un autre projet : créer ensemble un leader européen de la construction navale militaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Italien Fincantieri a obtenu, mercredi 27 septembre 2017, la majorité du capital des chantiers navals STX basés à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).
L'Italien Fincantieri a obtenu, mercredi 27 septembre 2017, la majorité du capital des chantiers navals STX basés à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)