La Ciotat : ses chantiers navals, emblèmes de la cité

Publié
La Ciotat : ses chantiers navals, emblèmes de la cité
Article rédigé par
V. Gaget, T. Guery, P. Ngankam, Images drone : La Ciotat Shipyards - France 2
France Télévisions

À La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, entre deux plages et une baignade, on peut désormais visiter les chantiers navals, qui sont un patrimoine important de la région.

Derrière les rochers ocre de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) bat le cœur de la ville : ses chantiers navals, 34 hectares construits aux trois quarts sur la mer. Ils sont le passé, le présent et l'avenir de la cité. Les chantiers se sont reconvertis dans la maintenance et la transformation de yachts rutilants. Là où l'on construisait autrefois des navires ne restent que de vieux ateliers ouverts aux quatre vents. Des retraités venus de Marseille (Bouches-du-Rhône) participent à une visite organisée par la ville.

Les chantiers de La Ciotat emploient 1 200 personnes

"Notre Tour-Eiffel, c'est notre portique", déclare Alba Renay, agent du patrimoine. La forme des installations surprend, comme un hangar géant où l'on repeint les bateaux. Denis Polo n'avait que 17 ans lorsqu'il est entré au chantier. Aujourd'hui retraité, il se rend au sommet du grand portique. Sur son dos, un nombre symbolique : 105. "Ce sont les personnes qui ont dit non à la casse, qui ont voulu ne pas accepter qu'on fasse des marinas sur La Ciotat", dit le retraité des chantiers navals, membre des 105. Les chantiers de La Ciotat emploient aujourd'hui 1 200 personnes, le double d'il y a quatre ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.