Autolib' : le dernier jour

Les voitures électriques disponibles en autopartage à Paris vont définitivement quitter les trottoirs de la capitale mardi 31 juillet.

France 3

Le service d'autopartage Autolib' prend fin mardi 31 juillet à Paris. Au grand dam des utilisateurs. "C'était plus pratique d'avoir une voiture qu'on pouvait prendre et poser où on  veut, avec une place de parking", explique Kevin Kaulanjan, un utilisateur régulier d'Autolib'.

3 500 voitures envoyées à la casse

Quasiment toutes les voitures électriques ont été envoyées dans un centre près de Romorantin (Loir-et-Cher). Sur les 4 000 voitures qui étaient en service, 500 partiront vers d'autres villes. Le reste sera mis à la casse. Les Franciliens vont devoir trouver des solutions de rechange. Plusieurs repreneurs sont sur les rangs : Renault, mais aussi Drivy ou encore Ada. Mais le déployement de leur flotte devrait être très progressif. Renault prévoit par exemple seulement 2 000 véhicules d'ici fin 2019. En attendant, les propriétaires de voitures électriques pourront se garer sur les places Autolib', mais ils devront attendre 2019 pour utiliser les bornes de recharge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un véhicule du service Autolib
Un véhicule du service Autolib (THOMAS SAMSON / AFP)