Cet article date de plus d'un an.

Tourisme : une plateforme française lancée jeudi pour réserver ses loisirs

Cette plateforme, appelée Alentour, va proposer un catalogue d'activités de loisirs proches des hôtels, gîtes ou campings. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une visite guidée d'un château près de Vitré (Ille-et-Vilaine), le 17 septembre 2021.  (MAXPPP)

Finis les dépliants glanés à l'Office de tourisme. La plateforme Alentour, lancée jeudi 30 septembre, va proposer aux voyageurs un catalogue d'activités de loisirs proches de leur hôtel, gîte ou camping, réservables sur smartphone, annonce la Banque des territoires. "Nous nous sommes pris en pleine figure il y a 15 ans la révolution Tripadvisor, puis il y a dix ans Booking.com et ensuite Airbnb... Il serait bon que l'innovation digitale vienne de temps en temps de la France, premier pays touristique au monde", a déclaré son directeur Olivier Sichel.

La plateforme, initiée en mai 2020 par le gouvernement dans le cadre du plan de relance, est détenue majoritairement par la Banque des territoires. Avec Alentour, ce sont les hébergements touristiques et les institutionnels, comme les Offices de tourisme, qui proposent les activités aux voyageurs. En scannant un QR code à leur hôtel ou à l'Office de tourisme, les voyageurs se dispensent de récolter des brochures en papier. Les hôtels, eux, peuvent conseiller leurs clients sur les loisirs à proximité, géolocalisés sur une carte interactive.

"On s'est aperçus que les touristes sont de plus en plus intéressés par les activités qui vont de la visite au musée du coin au poney-club en passant par l'accrobranche, et qu'elles étaient assez peu digitalisées", contrairement à l'offre d'hébergement ou de transport, souligne Olivier Sichel. Expérimentée depuis août sur la Côte d'Azur, Alentour sera progressivement déployée en France. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.