Dordogne : les touristes britanniques moins nombreux en raison de la crise sanitaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
dordogne
France 2
Article rédigé par
N. Coadou, C. Michelland, N. Titonel - France 2
France Télévisions

Avec la crise sanitaire et le renforcement des contrôles aux frontières depuis le Brexit, les Britanniques ont déserté la Dordogne, où 8 000 d’entre eux possèdent pourtant une résidence. 

À l’aéroport de Bergerac, en Dordogne, un avion en provenance de Bristol atterrit avec seulement un tiers de passagers à son bord. Les contraintes sanitaires ont un impact majeur sur la fréquentation des Britanniques dans le département. Depuis 18 mois, l’aéroport de Bergerac tourne donc au ralenti. "Forcément, quand vous retournez dans votre pays et que vous avez une quatorzaine et des contraintes sanitaires avec des tests PCR à effectuer, vous êtes moins enclin à voyager", souligne Gwenvael Ronsin-Hardy, directeur général de l’aéroport. 

Un manque à gagner conséquent pour le secteur touristique

À Eymet, le plus anglais des villages français, où même les enseignes sont écrites dans la langue de Shakespeare, les rues sont vidées de leurs touristes britanniques. Seuls les résidents sont présents. Conséquence, le secteur touristique de la région accuse un gros manque à gagner. "Sur les 30% de clientèle étrangère qu’on accueille, les Britanniques représentent près de la moitié", confirme Claire Bor, conseillère en séjour à l’office de tourisme d’Eymet. La France est le seul pays européen où les voyageurs britanniques sont soumis à une quarantaine à leur retour. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.