Cet article date de plus d'un an.

Capri : retour à l'état sauvage

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Capri : retour à l'état sauvage
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Même si l'Italie accueille de nouveau des touristes, certaines destinations, d'habitude très prisées, sont désertées. C'est notamment le cas de Capri.

Un paysage minéral et escarpé, un rocher majestueux, long de six kilomètres : bienvenue à Capri, à une heure de bateau de Naples, en Italie. Pendant le confinement, cette île est redevenue très sauvage. En haute saison, ce sont d'habitude 150 000 touristes par jour. Mais, ces trois derniers mois, plus aucune visite extérieure n'est autorisée. Il y a seulement les 7 000 résidents permanents, confinés sur "leur" île.

"Revenu 40 ou 50 ans en arrière"

Les pêcheurs de Capri ont eu le temps d'admirer une transformation spectaculaire. "Après deux mois de coronavirus, la mer est devenue cristalline. On a a l'impression d'être revenu 40 ou 50 ans en arrière", témoigne l'un d'eux. Ce changement est par exemple visible dans la fameuse grotte bleue, l'une des plus belles cavités au monde, l'attraction de Capri.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.