Timide reprise : pas d'inversion de la courbe du chômage en 2016

En plateau, David Boéri fait le point sur la situation.

FRANCE 3

Le ministre des Finances, Michel Sapin, déclare ce vendredi 29 janvier que 2015 a été l'année de la reprise. "C'est un petit peu plus de 1%, 1,1% exactement. C'est la plus forte croissance depuis quatre ans. C'est un rebond d'activités, mais il a été ralenti en fin d'année. Les attentats et la douceur de l'hiver ont nettement fait reculer la consommation. Résultat : la croissance française reste en dessous de la moyenne de nos voisins européens : +1,5%", rapporte David Boéri en plateau.

1,5% pour 2016

Les prévisions sont aussi à la hausse pour 2016. Mais cela sera-t-il suffisant pour faire reculer le chômage ? "Officiellement, c'est toujours l'objectif affiché avec une prévision de croissance de 1,5% pour 2016", note le journaliste de France 3 avant d'ajouter : "En 2015, seulement 40 000 emplois ont été créés dans le secteur privé. Il faudrait au moins 150 000 créations pour commencer à faire reculer le chômage tout simplement parce que le nombre de personnes entrant sur le marché du travail continue d'augmenter en France. Cette année encore, la croissance risque donc d'être insuffisante pour inverser la fameuse courbe".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 20 octobre 2009, à Caen, des salariés de Pôle emploi manifestent lors d\'une journée de grève à l\'initiative des sept syndicats de l\'organisme issu de la fusion ANPE-Assedic pour protester contre des conditions de travail dégradées.
Le 20 octobre 2009, à Caen, des salariés de Pôle emploi manifestent lors d'une journée de grève à l'initiative des sept syndicats de l'organisme issu de la fusion ANPE-Assedic pour protester contre des conditions de travail dégradées. (MYCHELE DANIAU / AFP)