Recyclage : les produits électriques ou électroniques ont une seconde vie

 Fours micro-ondes, frigos, téléphones portables, tous ces appareils contiennent des matières premières qui peuvent êtres recyclées. Reportage de France 2.

FRANCE 2

Aux Ulis (Essonne), des bornes sont bien visibles à l'entrée de certains magasins. À côté des bacs pour les piles et les ampoules usagées, elles permettent de déposer les déchets électriques et électroniques pour les recycler.

Chaîne hi-fi, percolateur, fer à repasser, tout est repris. "La mise en place de ces bornes a permis d'améliorer l'apport de petits appareils électriques ou électroniques", témoigne à France 2, Sandrine Mercier, responsable développement durable chez Carrefour France.

Du cuivre ou de l'or

Un appareil sur trois est collecté avant d'être recyclé. C'est à Saint-Sylvain-d'Anjou (Maine-et-Loire) que s'effectue le recyclage. Ces appareils sont broyés et triés. D'un côté les batteries et les piles, de l'autre, des fractions de plastique, de cuivre ou encore d'or et d'argent. Car nos ordinateurs et télévisions sont truffés de métaux rares qui se revendent à bon prix. Près de 90% des matières sont récupérables. 250 personnes travaillent sur ce site dans cette filière prometteuse. D'ici cinq ans, les professionnels s'attendent à 20% de déchets électriques et électroniques en plus.

Le JT
Les autres sujets du JT