Quand les enseignes jouent la carte des services particuliers

Plusieurs grandes enseignes proposent désormais des nouveaux services comme la location ou les cours particuliers. Une équipe de France 2 fait le point sur cette tendance.

FRANCE 2

Des cours spécifiques, des produits loués plutôt qu'achetés ou encore des forums de discussion. Pour attirer de nouveaux clients, plusieurs grandes enseignes diversifient désormais leur offre. Loïc Kueny n'est pas venu dans ce magasin de bricolage pour s'acheter une perceuse. Il est venu suivre un cours gratuit : comment poser un sol pour la terrasse de son appartement. Ces cours ont lieu une fois par mois, un investissement gagnant pour cette enseigne, car Loïc Kueny sait déjà qu'il viendra acheter ici le matériel dont il a besoin. Une aubaine alors que le marché du bricolage n'a progressé que de 0,8% en 2014. 

Tester les produits

Créer des services pour mieux attirer les clients, c'est aussi ce que fait une grande marque française d'électroménager. Le principe est simple, l'enseigne loue ses appareils plutôt que de les vendre. Delphine Bisiaux teste un auto cuiseur depuis cinq jours. Pour sept jours de location, elle a déboursé 29,90 euros. À la vente, c'est 700 euros. Si elle juge l'appareil de cuisine indispensable, elle qui hésitait entre différentes marques, son choix est presque fait. "Celui-ci ou un autre, honnêtement j'aurai peut-être acheté un autre, mais là le fait de le tester lui, je vais me dire que c'est celui-ci qui me convient", explique la jeune femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les hommes seniors sont deux fois plus touchés que l\'ensemble des hommes adultes par les accidents liés au bricolage, selon l\'étude Observatoire Mavie, réalisée par le pôle d\'expertise du risque Calyxis en partenariat avec l\'Inserm et publiée le 18 mai 2015.
Les hommes seniors sont deux fois plus touchés que l'ensemble des hommes adultes par les accidents liés au bricolage, selon l'étude Observatoire Mavie, réalisée par le pôle d'expertise du risque Calyxis en partenariat avec l'Inserm et publiée le 18 mai 2015. ( GETTY IMAGES )