Espace : lancement très attendu de la fusée européenne Vega

L’Europe spatiale redécolle. L’ESA, avec ses fusées Ariane et Vega, s’apprête à lancer un grand nombre de satellites. Un tir a lieu dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 juin en Guyane.

FRANCEINFO

C’est la petite sœur d’Ariane, Vega, à qui la mission a été confiée d’embarquer 750 kg de matériel pour 53 satellites de 21 clients issus de 13 pays différents, qui va décoller de Kourou (Guyane) dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 juin. Le plus lourd des satellites pèse 150 kg et le plus petit 300 grammes. Ils vont être placés en orbite basse à 500-550 km d’altitude, un peu plus que la Station spatiale internationale.

Des sentinelles du climat

L’objectif de ces satellites est très varié. Il y a les satellites de télécommunications classiques et des sortes de sentinelles du climat, comme le premier satellite slovène qui va repérer les sources de méthane, gaz à effet de serre bien plus puissant que le dioxyde de carbone. Il y a encore un satellite grenoblois, qui va étudier les aurores boréales.

Par ailleurs, il y a 35 ans, le Français Patrick Baudry allait dans l’espace à bord de la navette Discovery. Il s’était permis d’enregistrer ses commentaires personnelles lors du décollage. "On est complètement écrasé sur le siège et on passe les 15 000 km/h", racontait-il calmement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo diffusée par l\'agence spatiale européenne le 29 juillet 2014, de la fusée Ariane 5 prête à lancer l\'ATV-5 vers la Station spatiale internationale, à Kourou en Guyane.
Photo diffusée par l'agence spatiale européenne le 29 juillet 2014, de la fusée Ariane 5 prête à lancer l'ATV-5 vers la Station spatiale internationale, à Kourou en Guyane. (STEPHANE CORVAJA / ESA / AFP)