5G : "Si on arrive à 15 ou 20% de la population couverte à la fin 2020, ce sera déjà conséquent" estime le PDG d'Orange

Stéphane Richard était invité à franceinfo dans le cadre du festival Médias en Seine. Il a affirmé que la couverture 5G se fera surtout dans les grandes villes, au début. 

Le PDG d\'Orange Stéphane Richard, le 13 juin 2019 à Abidjan en Côte-d\'Ivoire.
Le PDG d'Orange Stéphane Richard, le 13 juin 2019 à Abidjan en Côte-d'Ivoire. (ISSOUF SANOGO / AFP)

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, était invité sur la scène de l'auditorium de Radio France, mardi 8 octobre, à l'occasion du festival Médias en Seine. Le débat portait sur les nouveaux usages de la 5G.

En France, cette nouvelle technologie devrait être progressivement développée au printemps 2020 sur le réseau Orange : "Chez Orange, si on arrive à 15 ou 20% de la population couverte à la fin 2020, ce sera déjà conséquent," estime le patron de l'opérateur télécoms. Il précise ensuite : "Au début, ce sera surtout dans les grandes villes".

Temps de latence raccourci

"La 5G va permettre des débits dix fois plus élevés que la 4G", a également affirmé Stéphane Richard. "Cela va permettre des usages en temps réel, le temps de latence est considérablement raccourci avec la 5G. Il est quasiment nul. Tous les usages à distance qui supposent une immédiateté sont possibles".

Alors quel changement pour les médias ? "Quand vous ferez une interview quelque part dans le monde, vous n'aurez plus de décalage avec le studio", a assuré Stéphane Richard. Autre nouvel usage qui pourrait voir le jour : la consommation du sport. "Elle va totalement changer", explique-t-il.

Il y aura des caméras sur des drones dans les stades et on pourra choisir l'angle de vue que l'on veutStéphane Richardà franceinfo

La première 5G lancée en Roumanie

Sur la question des ondes potentiellement nocives pour la santé, Stéphane Richard estime qu'"il faut rester vigilant". "Il y a une vraie sensibilité sur le sujet. La 5G va réveiller cette sensibilité. Toute les études ont conclu à l'inocuité des ondes. Des gens sont éléctrosensibles mais pour la quasi-totalité de la population, nous n'avons pas mis en évidence de risque" a-t-il poursuivi.

Stéphane Richard a également annoncé que la première 5G allait être lancée en Roumanie dans 15 jours. L'Espagne et la France suivront. Aurons-nous tous un portable 5G dans la poche dans un ou deux ans ? "Je ne crois pas", a confié Stéphane Richard.