VIDEO. Versement d'une prime de fin d'année : "J'encourage les patrons à le faire, et à le faire vite", déclare Geoffroy Roux de Bézieux

Le président du Medef juge probable, mercredi, qu'une grande majorité des grandes entreprises versent une prime exceptionnelle à leurs salariés, mais souligne la difficulté pour les commerces. 

RADIO FRANCE

"J'appelle les entreprises qui peuvent le faire et qui ont les moyens de le faire à essayer de verser cette prime", a déclaré le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, mercredi 19 décembre. Cette prime exceptionnelle a été souhaitée par Emmanuel Macron, lors de ses annonces pour faire face à la colère des "gilets jaunes" le 10 décembre. 

Des difficultés pour le commerce

"J'encourage les patrons à le faire et à le faire vite", a poursuivi le patron de l'organisation patronale. "Les entreprises vont s'en saisir. Je ne suis pas capable de vous dire quel pourcentage. Cela va dépendre de la taille des entreprises. Il est probable qu'une grande majorité des grandes entreprises vont le faire", a-t-il souligné.

Selon Geoffroy Roux de Bézieux, il sera sans doute plus difficile pour les petites entreprises de répondre à la demande du chef de l'État.  "Le commerce, qui subit une révolution avec le commerce internet et qui vient de subir un mois et demi de très grosses difficultés, va avoir du mal à verser" la prime exceptionnelle, a-t-il indiqué. Combien de salariés vont bénéficier de ce coup de pouce défiscalisé ? La prime du pouvoir d'achat décidée par Nicolas Sarkozy en 2011 avait permis à "10% des salariés" du privé à en bénéficier, a précisé le numéro un du Medef, estimant que le nombre de bénéficiaires devrait cette fois augmenter. "Il y en aura plus parce que la conjoncture est meilleure et les patrons sont comme les Français. Ils ont vu ce qui s'est passé. Ils ne sont ni sourds ni aveugles. Il y a en aura, je pense, plus", a conclu Geoffroy Roux de Bézieux.

 Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, invité de franceinfo le 19 décembre 2018.
 Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, invité de franceinfo le 19 décembre 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)