Cet article date de plus de deux ans.

Policiers : des augmentations de salaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Policiers : des augmentations de salaire
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement a accepté une revalorisation des salaires des policiers, pour calmer la grogne. Les syndicats saluent un pas important.

Il n'aura fallu qu'une seule journée de protestations devant les commissariats, mercredi 19 décembre et six heures de négociations parfois tendues au ministère de l'Intérieur pour qu'un accord entre syndicats et gouvernement soit trouvé. Les gardiens de la paix toucheront 120 € nets supplémentaires par mois et les hauts gradés, 150 €, d'ici un an. "C'est plutôt satisfaisant. On était parti sur une négociation salariale. Moins de 100 euros, on n'aurait pas signé de toute façon", explique un représentant syndical.

D'autres revendications avaient été énoncées par les policiers

Une policière, qui témoigne anonymement de peur des représailles de sa hiérarchie, n'est pas du même avis. Gardienne de la paix depuis trois ans en région parisienne, aujourd'hui sa fiche de paie affiche 1 977 euros nets. L'augmentation de son salaire devrait être échelonnée : plus 40 euros au 1er janvier prochain, plus 30 euros le 1er juillet, et enfin une augmentation de 30 euros le 1er janvier 2020. "Évidemment qu'une augmentation de notre pouvoir d'achat n'est pas négligeable sauf que ce n'est pas, pour moi, une revendication première. Vous demandez à un policier lambda s’il préfère gagner 50 euros de plus par mois ou avoir une voiture décente dans laquelle patrouiller, ou avoir des locaux de police qui ne sont pas insalubres", déplore-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.