1er mai : pas de convergence des syndicats

Le 1er mai est le jour de la fête du Travail et des traditionnels défilés des syndicats. Ceux-ci ont décidé de ne pas se rassembler.

FRANCE 2

Comme l'année dernière, les syndicats seront en ordre dispersé pour ce 1er mai. En 2017, ils n'avaient pas réussi à se rassembler contre l'extrême droite, dans l'entre-deux tours de la présidentielle. Cette année, pas de bloc syndical non plus malgré un contexte social agité, marqué notamment par la grève des cheminots à la SNCF.

"Je ne crois pas à la convergence des luttes"

La CGT, qui prône la convergence des luttes, avait pourtant appelé au rassemblement, par la voix de son leader, Philippe Martinez. Mais le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a catégoriquement refusé : "Je ne crois pas à la convergence des luttes (...) qui ne fonctionne pas", a-t-il notamment déclaré.

Les défilés communs entre la CGT et la CFDT ne sont pas communs. Ce mardi 1er mai, le chef de la CGT Philippe Martinez défilera à Paris à 14 heures 30. De son côté, la CFDT de Laurent Berger organise la projection d'un film, avec la CFTC et l'UNSA.    

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 1er mai 2016, à Paris.
Le 1er mai 2016, à Paris. (CYRIL ABAD / HANS LUCAS)