Soldes : avancer la date pour contrer la crise ?

Face au manque à gagner en cette fin d'année, les commerçants indépendants demandent d'avancer d'une semaine les soldes d'hiver.

France 2

Faire revenir des clients dans les boutiques est une urgence pour des commerçants marseillais (Bouches-du-Rhônes). Après avoir perdu 30% de son chiffre d'affaires en décembre, Georges Darat, gérant, aimerait voir avancer les soldes d'une semaine. En moyenne, les petits commerçants ont enregistré des pertes de 25% pour décembre. Les centres commerciaux sont dans la même situation avec 2 milliards d'euros en moins. Gontran Thüring du Conseil national des centres commerciaux approuve l'avancement de la date des soldes. Mais certains ne sont pas du même avis.

Des commerçants divisés

"C'est mettre un plâtre sur une jambe de bois", commente Marianne Cat, gérante d'une boutique. "On va être obligé de perdre encore pour essayer d'avoir de la trésorerie, et d'avoir moins de pertes. C'est un cercle vicieux", ajoute-t-elle. De son côté, Bercy n'envisage pas d'avancer les soldes tant que les commerçants seront divisés sur la question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dernier jour des soldes 2018, mardi 7 août.
Dernier jour des soldes 2018, mardi 7 août. (SEBASTIEN BOZON / AFP)