Cet article date de plus de sept ans.

SNCM : le coup d’envoi d’une grève en haute-saison

Six des sept syndicats de la SNCM se lancent ce mardi dans une grève reconductible, alors que la compagnie est en difficulté financière. Tous les ferries vers la Corse et le Maghreb restent à quai.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Une grève reconductible lancée ce mardi à la SNCM @ Maxppp)

 A l’exception du Syndicat des travailleurs corses (STC), tous les syndicats de la Société Nationale Corse Méditerranée (SNCM) appellent à partir de ce mardi à un mouvement de grève reconductible. Alors que commence la saison estivale, leurs inquiétudes sur l’avenir de la compagnie maritime ne sont pas apaisées.

Un service de substitution pour le frêt 

Une assemblée générale des actionnaires de la SNCM devait se tenir aujourd’hui, notamment pour nommer un nouveau président du conseil de surveillance. La réunion a été reportée au 3 juillet mais la grève est maintenue. Elle prend la forme d’un arrêt complet des traversées. Selon la direction, les passagers ont été prévenus et pour le trafic des marchandises, un service de substitution a été organisé par l’Office des transports de Corse (OTC), hostile à la grève. L’OTC a monté ce système D pour éviter des problèmes d’approvisionnement, avec le concours…de la compagnie concurrente, la Corsica Ferries.

Le renouvellement de la flotte à l'arrêt

Les syndicats à l’origine de la grève demandent le règlement de tous les dossiers qui font selon eux, tanguer dangereusement la compagnie, depuis plusieurs mois. En tête de leurs inquiétudes figurent les fameux 440 millions d’euros d’aides publiques. Un coup de pouce jugé illégal par l’Union européenne et qui en demande le remboursement.

Les syndicats de la SNCM veulent aussi concrétiser le changement de quatre navires pour moderniser l’offre aux passagers. La commande a été stoppée nette récemment par le nouveau patron, Olivier Diehl, à cause de l’état des finances de la compagnie.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.