VIDEO. Réforme des retraites : "Je souhaite que le gouvernement abandonne cette contre-réforme qui est un mauvais coup porté aux Français", juge Alexis Corbière

"On sait très bien qu'aujourd'hui, en raison de la précarité, pour avoir une retraite complète c'est de plus en plus difficile. Donc les gens vont partir à la retraite sans avoir la totalité de leur cotisation", a estimé le député La France insoumise.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Je souhaite que le gouvernement abandonne cette contre-réforme des retraites qui est un mauvais coup porté contre les Français", a déclaré mardi 22 octobre sur franceinfo Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.

>> Droit de retrait à la SNCF, Chili, retraites... le "8h30 franceinfo" avec Alexis Corbière

Les organisations syndicales et de jeunesse (CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL, UNEF) appellent à une première journée de grève interprofessionnelle, reconductible, le jeudi 5 décembre, contre le projet de réforme des retraites et pour améliorer le système actuel.

"Hypocrisie totale"

"Ce que demande le gouvernement, c'est que l'on travaille plus longtemps, pour cotiser plus, pour bénéficier d'une retraite complète. On sait très bien qu'aujourd'hui, en raison de la précarité, pour avoir une retraite complète c'est de plus en plus difficile. Donc les gens vont partir à la retraite sans avoir la totalité de leur cotisation", a expliqué Alexis Corbière.

Dans beaucoup de métiers, si vous faites travailler les gens jusqu'à 64, 65 ans, vous les cassez et après vous avez des gens qui ne profitent pas de leur retraite.

Alexis Corbière

à franceinfo

Cette réforme est, selon le député, "une arnaque". "Le gouvernement est d'une hypocrisie totale. Il ne veut pas toucher à l'âge légal, vous pouvez partir si vous voulez à 62 ans", mais sans taux plein.

"Cela va profiter à des assurances privées qui vont venir vous dire que si vous cotisez à des fonds privés, cela va compléter votre retraite", a estimé Alexis Corbière. Quant à la retraite par points, "vous ne connaissez pas, à l'heure où vous travaillez, la valeur du point quand vous partez à la retraite. Bref, vous allez vous faire faire les poches. Le pays n'a pas besoin d'avoir des retraités pauvres", a conclu l'élu La France insoumise.

Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l\'invité de franceinfo mardi 22 octobre 2019.
Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l'invité de franceinfo mardi 22 octobre 2019. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)