VIDEO. La réforme des retraites "laisse en l'état les inégalités"

Pour François Lenglet, de France 2, la réforme, financée pour l'essentiel par l'impôt d'ici à 2020, satisfait "à minima".

FRANCOIS LENGLET - FRANCE 2

Le projet de réforme des retraites équilibre les comptes et "crée de nouveaux droits" pour différentes catégories sociales et professionnelles. Syndicats réformistes et organisations patronales sont donc sortis confiants des consultations menées à Matignon les 26 et 27 août, selon François Lenglet, éditorialiste et chef du service France de France 2. "Tout le monde est content" de la réforme proposée par le Premier ministre, ajoute le journaliste, qui commentait, dans le journal de 20 heures, l'allocution de Jean-Marc Ayrault, mardi 27 août.

Reste que la réforme "laisse en l'état les inégalités entre les différents régimes de retraites, les régimes spéciaux" et qu'"elle est financée pour l'essentiel par l'impôt d'ici à 2020", avec une nouvelle augmentation des cotisations sociales et une nouvelle contribution pour les entreprises.

Marisol Touraine, Jean-Marc Ayrault et Michel Sapin, rencontrent les syndicats, à Matignon (Paris), le 27 août 2013.
Marisol Touraine, Jean-Marc Ayrault et Michel Sapin, rencontrent les syndicats, à Matignon (Paris), le 27 août 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)