Soirée au théâtre perturbée pour le couple Macron : la garde à vue de Taha Bouhafs est levée

Le parquet de Paris demande l'ouverture d'une information judiciaire visant le journaliste militant de 22 ans.

Taha Bouhafs, journaliste, militant de gauche et ancien candidat aux législatives de 2017 sous l\'étiquette La France insoumise, le 12 février 2019 à Paris.
Taha Bouhafs, journaliste, militant de gauche et ancien candidat aux législatives de 2017 sous l'étiquette La France insoumise, le 12 février 2019 à Paris. (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)

La garde à vue du journaliste militant Taha Bouhafs a été levée samedi 18 janvier. Le jeune homme de 22 ans a été déféré devant le tribunal de grande instance de Paris et sera présenté à un juge dans la soirée, selon son avocat Arié Alimi contacté par franceinfo. Le parquet demande l'ouverture d'une information judiciaire.

Interpellé après un tweet

Taha Bouhafs avait été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi, car il avait signalé, sur Twitter, la présence d'Emmanuel Macron à une pièce de théâtre aux Bouffes du Nord à Paris.

"Je suis actuellement au théâtre des Bouffes du Nord (Métro La Chapelle). Trois rangées derrière le président de la République. Des militants sont quelque part dans le coin et appelle [sic] tout le monde à rappliquer. Quelque chose se prépare... la soirée risque d'être mouvementée", écrit-il juste avant le début de la représentation.

Assis trois rangées derrière le couple présidentiel, Taha Bouhafs a ensuite demandé à ses abonnés s'il devait ou non lancer ses chaussures sur le président, à l'image du geste d'un journaliste irakien contre le président américain George W. Bush en 2008. "Je plaisante (...), la sécu me regarde bizarre là", a-il ensuite précisé. 

Des manifestants avaient ensuite tenté de pénétrer dans l'établissement sans y parvenir.