Cet article date de plus d'un an.

Soirée au théâtre perturbée pour le couple Macron : la garde à vue de Taha Bouhafs est levée

Le parquet de Paris demande l'ouverture d'une information judiciaire visant le journaliste militant de 22 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Taha Bouhafs, journaliste, militant de gauche et ancien candidat aux législatives de 2017 sous l'étiquette La France insoumise, le 12 février 2019 à Paris. (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)

La garde à vue du journaliste militant Taha Bouhafs a été levée samedi 18 janvier. Le jeune homme de 22 ans a été déféré devant le tribunal de grande instance de Paris et sera présenté à un juge dans la soirée, selon son avocat Arié Alimi contacté par franceinfo. Le parquet demande l'ouverture d'une information judiciaire.

Interpellé après un tweet

Taha Bouhafs avait été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi, car il avait signalé, sur Twitter, la présence d'Emmanuel Macron à une pièce de théâtre aux Bouffes du Nord à Paris.

"Je suis actuellement au théâtre des Bouffes du Nord (Métro La Chapelle). Trois rangées derrière le président de la République. Des militants sont quelque part dans le coin et appelle [sic] tout le monde à rappliquer. Quelque chose se prépare... la soirée risque d'être mouvementée", écrit-il juste avant le début de la représentation.

Assis trois rangées derrière le couple présidentiel, Taha Bouhafs a ensuite demandé à ses abonnés s'il devait ou non lancer ses chaussures sur le président, à l'image du geste d'un journaliste irakien contre le président américain George W. Bush en 2008. "Je plaisante (...), la sécu me regarde bizarre là", a-il ensuite précisé. 

Des manifestants avaient ensuite tenté de pénétrer dans l'établissement sans y parvenir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.