Retraites : quid des régimes spéciaux ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
retraites régimes
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Perrier - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron souhaite la fin des régimes spéciaux de retraite et l'instauration d'une pension minimum, selon "Les Échos". Qui profite de ces régimes spéciaux qui font tant débat ? Petit rappel.

L'Elysée aurait toujours dans ses cartons de fin de mandat la suppression des régimes spéciaux, ce qui a pour but d'aligner à long terme l'âge de départ à la retraite sur le droit commun. Ces régimes bénéficient aux salariés de certaines entreprises. Il y a trois catégories : salariés de grandes entreprises publiques comme la RATP, la SNCF, l'industrie électrique et gazière, ensuite les agents et militaires de la fonction publique d'Etat et enfin les marins, les mineurs, les salariés de la Banque de France, de l'Opéra de Paris et de la Comédie-Française. Cela représente 11 régimes spéciaux pour un coût de huit milliards d'euros par an.

3,4% de la population en profite

Particularités : départ à la retraite avant 60 ans contre 62 dans le secteur privé, durée de cotisation plus courte et mode de calcul de la pension plus avantageux. 4,5 millions de personnes à la retraite en profitent et 4,7 millions sont encore cotisants, soit 3,4% de la population. Le gouvernement aimerait mettre en place une pension minimum de 1 000 euros pour toute carrière complète au smic.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.