Retraites : Macron en faveur du calcul de la durée de cotisation

Le chef de l'État a dévoilé, lundi 26 août, préférer un calcul de la durée de cotisation plutôt que de mettre en place un âge limite.

FRANCE 3

Emmanuel Macron a décidé de prendre la main sur le dossier des retraites, quelques semaines après la remise de la copie du haut-commissaire à la réforme, Jean-Paul Delevoye. Le président de la République rectifie le tir et privilégie le calcul sur la durée de cotisation, plutôt que sur l'âge de la retraite. Une méthode plus juste selon lui. "Je préfère qu'on trouve un accord sur la durée de cotisation, plutôt que sur l'âge", a-t-il déclaré au 20 Heures de France lundi 26 août.

Satisfaction de la CFDT

Actuellement, la durée de cotisation est de 41,5 ans. Elle doit atteindre progressivement 43 ans pour les travailleurs nés après 1973. "Je pense que c'est une bonne idée, parce qu'on ne commence pas tous au même âge", exprime un passant. "Il a dit que l'âge pivot n'était pas une bonne chose. Tant mieux, on l'a dit aussi", se félicite Laurent Berger, secrétaire générale de la CFDT. Le Medef indique que l'allongement de la durée de cotisation ne suffira pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 23 août 2019 à Paris.
Emmanuel Macron, le 23 août 2019 à Paris. (MICHEL SPINGLER / AFP)