Gouvernement : Jean-Paul Delevoye à nouveau mis en cause

Nouvel épisode concernant les oublis de Jean-Paul Delevoye sur sa déclaration lors de son entrée au gouvernement. Le haut-commissaire aurait omis de déclarer son activité au sein de la fondation SNCF.

France 2

L'épisode de trop pour Jean-Paul Delevoye ? Dans son entourage, on reconnaît que le haut-commissaire aux retraites est inquiet. "D'ailleurs, ce matin [vendredi 13 décembre], avant que cette nouvelle information ne soit révélée, le haut-commissaire aux retraites a confié qu'il avait envisagé de démissionner pour préserver cette réforme. C'est donc la troisième irrégularité relevée. Il s'agit d'un poste d'administrateur à la fondation SNCF", explique le journaliste Julien Gasparutto en duplex de Nancy (Meurthe-et-Moselle) pour le 20 Heures.

Il garde la confiance du gouvernement pour l'instant

Une fonction bénévole au sein de laquelle il n'évoquait pas la réforme des retraites, mais qu'il a omis de déclarer à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Ce soir, le procureur de Paris demande des précisions à cette instance. "Voilà qui fragilise un peu plus Jean-Paul Delevoye. Au sein du gouvernement, on plaide pour un oubli et on indique que le haut-commissaire aux retraites conserve la confiance d'Édouard Philippe", conclut le journaliste. Un cadre de la majorité confiait "croire en son honnêteté", mais avouait qu'il lui serait "difficile de rester s'il a fauté".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye à l\'Assemblée nationale, le 10 décembre 2019 à Paris.
Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye à l'Assemblée nationale, le 10 décembre 2019 à Paris. (DOMINIQUE FAGET / AFP)