Retraites : deuxième série de concertations entre le gouvernement et les partenaires sociaux

Il va falloir fusionner 42 régimes de retraite, tout en maintenant l'équilibre, et éviter un maximum de perdants.

France 3

Les syndicats sont reçus jeudi 5 septembre à Matignon par Édouard Philippe pour parler de la réforme des retraites. "Emmanuel Macron ne peut pas échouer sur la réforme des retraites, c'est un dossier explosif. Donc, il est urgent pour lui de se réconcilier avec les partenaires sociaux et notamment de tendre la main à la CFDT, qu'il a négligée depuis le début de son mandat", explique la journaliste de France 3 Anne Sylvain, en duplex depuis Matignon (Paris).

Les syndicats défendent leurs revendications auprès de l'exécutif

"Sur la forme, on ne sait pas quel sera le niveau des pensions finales ni l'âge de départ à la retraite. Les syndicats portent chacun leurs revendications. La CFDT ne veut pas entendre parler de l'âge pivot à 64 ans pour une retraite à taux plein. Les cadres ne veulent pas entendre parler d'un allongement de la durée de cotisation. La CGT et FO sont contre l'esprit de la réforme", conclut la journaliste Anne Sylvain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye remet son rapport au Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, à Paris, le 18 juillet 2019.
Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye remet son rapport au Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, à Paris, le 18 juillet 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)