Retraite à taux plein : la tentation de racheter des trimestres

Pour obtenir une retraite à taux plein, certains n'hésitent pas à racheter des trimestres.

France 2

Pour partir à 62 ans avec une retraite à taux plein, Dominique Rigolet vient d'acheter une dizaine de trimestres. Montant de l'opération ? Environ 40 000 euros. "Racheter des trimestres de retraite m'a permis de la mettre en oeuvre le plus tôt possible dès l'âge de 62 ans, ce qui m'a permis d'avoir un revenu fixe, stable me mettant à l'abri d'un accident de santé ou d'une baisse d'activité dans mes affaires personnelles", explique cet ancien chef d'entreprise.

Une méthode pas si avantageuse

Si un cadre de 61 ans sans activité part à 62 ans, il aurait une décote. Sa retraite s'élève à 1 927 euros mais il lui manque deux trimestres. Pour toucher une pension à taux plein, il doit payer 5 322 euros après déduction fiscale. Un investissement pas si avantageux car en passant à sa retraite à taux plein de 1 969 euros, il lui faudrait 14 ans et 11 mois pour rembourser les deux trimestres rachetés.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites.
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites. (JOEL SAGET / AFP)