Régime autonome des retraites des sénateurs : "C'est une survivance qui n'a aucun sens", estime Aurore Bergé

Aurore Bergé, porte-parole de La République en marche, députée LREM des Yvelines, était l'invitée de franceinfo le 17 décembre 2019.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Le Sénat refuse de réformer son régime de retraite autonome. "Il n'y a aucune raison que le Sénat s'exonère de la réforme des retraites", estime mardi 17 décembre sur franceinfo la députée LREM, Aurore Bergé. La députée LREM des Yvelines ajoute qu'"aucun Français qui peut comprendre cette position-là". "C'est une survivance qui n'a aucun sens aujourd'hui".

Le régime de retraite - souvent qualifiée de "dorée" - des sénateurs est un régime autonome. Créé en 1905, il possède, comme celui des avocats, des "réserves".

Le Sénat doit être plus transparent 

"Quand on est devenus députés en 2017, nous avons mis fin à un régime particulier pour les députés en faveur des députés. Je crois qu'on a une nécessité d'avoir une Assemblée et un Sénat, et je pense que le Sénat doit être plus proche des Français", a expliqué Aurore Bergé.

il faut être plus transparents sur la manière avec laquelle l'argent public peut être utilisé.

Aurore Bergé, porte-parole de La République en marche

à franceinfo

"On ne peut pas donner le sentiment que les députés et les sénateurs sont protégés et vivent différemment des Français", insiste la députée.

Aurore Bergé, porte-parole En Marche, députée LREM des Yvelines, invitée de franceinfo le 17 décembre 2019.
Aurore Bergé, porte-parole En Marche, députée LREM des Yvelines, invitée de franceinfo le 17 décembre 2019. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)