Réforme des retraites : les villes moyennes toujours mobilisées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
La mobilisation continue dans les villes moyennes comme Compiègne (Oise) -
Réforme des retraites : les villes moyennes toujours mobilisées La mobilisation continue dans les villes moyennes comme Compiègne (Oise) - (France 3)
Article rédigé par France 3 - A. Guin , E. Sizarols, A. Stauch, A. Brodin
France Télévisions
France 3
Depuis le début du mouvement, des villes moyennes, comme Compiègne, sont au cœur de la contestation avec une forte mobilisation. Jeudi 13 avril, on comptait près de 2 000 personnes dans les rues.

Les rues de Compiègne (Oise) sont un peu plus clairsemées, jeudi 13 avril, que lors des précédentes journées de mobilisation. Il y avait essentiellement des retraités et des syndiqués. "On les a toutes faites, mais bon, on verra bien si ça change quelque chose, on ne sait pas. On n'aura pas de regrets en tout cas", déclare un manifestant. La mobilisation s’essouffle. 2 000 personnes étaient présentes selon les syndicats, soit deux fois moins qu’en février.

Les manifestants oscillent entre espoir et résignation 

Deux mois plus tard, Belinda, téléconseillère dans un centre d’appel de l’Oise, fait toujours partie des manifestants malgré la perte d’élan du mouvement. Elle espère toujours le retrait de la réforme. "S’il le faut, même tous les jours on sera dans la rue", soutient-elle. Tous ont en tête la décision du Conseil constitutionnel de demain. Quel qu'elle soit, certains comptent bien se mobiliser à nouveau. Les manifestants oscillent entre espoir et résignation après 12 journées de mobilisation. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.