Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : le point sur les manifestations région par région

Les syndicats appellent à défiler dans les rues ce mardi contre la réforme des retraites. 

Article rédigé par
Avec le réseau France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
Une manifestation à Paris contre la réforme des retraites le 10 décembre 2019.  (NATHANAEL CHARBONNIER / FRANCE-INTER)

Nouvelle journée de manifestations en France contre la réforme des retraites. La mobilisation pourrait être importante mardi 17 décembre alors que les syndicats sont invités dès mercredi à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d'une sortie de crise avant Noël. Le cortège parisien s'est élancé dans l'après-midi. franceinfo vous propose également de faire le point sur la mobilisation région par région avec le réseau France Bleu

>>> Grève du 17 décembre : Manifestations, trafic perturbé dans les transports en commun... Suivez notre direct 

Auvergne-Rhone-Alpes 

En Savoie, les syndicalistes ont distribué des tracts dans la zone industrielle de Bissy à Chambéry. La circulation a été ralentie jusqu'à la voie rapide urbaine (VRU) et l'A43 dans le sens Lyon Chambéry. Une autre action a été organisée au niveau de la barrière de péage sur l'A43. Trois cortèges sont partis en début d'après-midi à Chambéry, Annecy, Albertville et Saint-Jean-de-Maurienne. Un autre doit partir à 17h de Sallanches et Thonon-Les-Bains. Plus de 300 écoles sont fortement perturbées.

Dans la Drôme, près de 200 personnes défilent dans les rues de Romans-sur-Isère. Une quarantaine de personnes distribuent des tracts à la sortie Montélimar Sud de l'autoroute A7, sans gêne à la circulation. D'autres manifestations sont prévus à Valence, Montélimar. Selon le SNUIPP-FSU, au moins 48 écoles sont fermées dans la Drôme.

En Ardèche, 80 personnes environ défilent dans les rues à Tournon-sur-Rhône. 1 300 personnes sont rassemblées à Privas. Selon le SNUIPP-FSU au moins 63 écoles sont fermées dans le département.

En Isère, plusieurs milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Grenoble. Les organisateurs annoncent 30 000 personnes. Les journalistes de France Bleu Isère estiment que la mobilisation est comparable à celle du 5 décembre, c'est-à-dire environ 12 500 manifestants.

Dans la Loire, des milliers de personnes défilent dans les rues de Saint-Étienne. Selon un responsable de la CGT, la mobilisation est comparable à celle du 5 décembre dernier qui avait rassemblé plus de 20 000 personnes selon les syndicats. Les personnels hospitaliers ont prévu un happening au CHU de Saint-Étienne.

Dans le Puy-de-Dôme, au moins 10 000 personnes ont défilé dans les rues de Clermont-Ferrand.  La préfecture du Puy-de-Dôme annonce 7 800 personnes. 

Bourgogne-Franche-Comté

Dans le Territoire de Belfort, entre 3 000, selon les syndicats, et 1 800 personnes, selon les autorités, ont défilé dans les rues de Belfort, en allant de la Maison du Peuple, jusqu'à la Préfecture. Des ouvriers de PSA (Sochaux) ou encore Voestalpine Automotive (Fontaine) étaient présents dans le cortège belfortain. De nombreuses blouses blanches, des retraités et des enseignants étaient également mobilisés

Dans le Doubs, des centaines de personnes sont rassemblées devant la gare Viotte à Besançon. Un autre rendez-vous à 15h30 à Pontarlier.

Bretagne 

Dans les Côtes-d’Armor, le trafic des bus était très perturbé à St-Brieuc mardi matin, des manifestants ont bloqué le dépôt des bus. Les bus circulent de nouveau mais le réseau sera très perturbé toute la journée. La manifestation contre la réforme des retraites s'apprête à partir. 2000 à 3000 personnes sont mobilisées, selon les syndicats.

En Ille-et-Vilaine, à Rennes, Force ouvrière annonce 18 000 manifestants. Il y a eu plusieurs charges de la police, les CRS ont extirpé un groupe de radicaux des rangs de la manif et les ont isolés en tête de cortège, puis dispersés place Charles de Gaulle. À Saint-Malo, les syndicats annoncent 1 500 manifestants. Chiffre identique pour Dinan.

Dans le Finistère, la moitié des professeurs des écoles est en grève.

Centre-Val de Loire

Dans le Cher, à Bourges, la manifestation a rassemblé entre 2 500 et 3 000 personnes. À Châteauroux, plus de 3 500 personnes ont défilé. Des manifestations ont aussi lieu à Issoudun, St Florent-sur-Cher et Saint-Amand Montrond. 

En Indre-et-Loire, à Tours, 7 500 personnes manifestent selon la préfecture, 15 000 selon les syndicats. Cheminots, enseignants, pompiers, avocats, agents territoriaux ou personnels hospitaliers se sont mobilisés.

Dans le Loiret : près de 4 000 manifestants ont défilé à Orléans. Des défilés étaient aussi organisés à Gien, Pithiviers et Montargis.

Champagne-Ardenne

Dans la Marne, à Reims, au moins 5 000 personnes ont défilé dans les rues, 3 000 selon la police.

Grand-Est

En Alsace,32 écoles sont fermées. Le rectorat annonce des taux de grévistes nettement inférieurs à ceux du 5 décembre dernier. Selon les prévisions dans le Bas-Rhin, 14,43% des enseignants seront en grève, 13,36% dans le Haut-Rhin.

En Lorraine, à Nancy, le cortège continue de grossir avant le départ de la manifestation.

Île-de-France

À Paris, la manifestation est partie de République à 13h30 direction Nation. 

Normandie 

Dans le Calvados, ils étaient entre 18 000 et 20 000 manifestants à défiler à Caen ce mardi, selon les syndicats. La police en a compté 10 500.

En Seine-Maritime, les dépôts de bus ont été bloqués à Evreux mardi matin. Aucun bus n'a pu circuler. Des manifestants sont positionnés au niveau du rond-point du loup, à Canteleu. Des cortèges au Havre, à Rouen, Dieppe, Lillebonne et Eu.

Dans le Cotentin, les cheminots ont tronçonné un morceau de rail devant la gare de Cherbourg. Les manifestants ont bloqué ce matin le carrefour de la gare de Cherbourg-en-Cotentin ainsi que le dépôt des bus Zéphir avant une manifestation en début d'après-midi. À Saint-Lô, 1 200 personnes selon la police défilent dans les rues. La circulation des bus de ville est aussi perturbée depuis ce matin en raison du blocage des dépôts par quelques grévistes.

Nouvelle-Aquitaine 

Dans la Creuse : plus de 2000 personnes manifestent à Guéret. Des opérations escargot ont été organisées sur les principaux axes du département. Trois cortèges sont partis de la Souterraine, Gouzon et Aubusson pour rejoindre Guéret. La circulation sur RN 145 et la D942 a été perturbée entre 9h et 10h. 

En Gironde, un défilé est prévu à 11h30 à Bordeaux. Un barrage filtrant est en cours près de l'aéroport de Bordeaux. Plusieurs centaines de manifestants bloquent le rectorat. Les avocats se rassemblent aussi à 11h15 devant le palais de justice.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, à Pau, au moins 10 000 personnes ont manifesté, 14 000 selon l'intersyndicale. 

Dans les Hautes-Pyrénées, à Tarbes, ils sont un peu plus nombreux que le 5 décembre, au premier jour de mobilisation. 4000 selon la police, 10 000 selon les syndicats (contre 8 000 il y a deux semaines)

En Dordogne, environ 5 000 personnes ont manifesté à Périgueux. Deux autres manifestations prévues cet après-midi à Bergerac et Sarlat. 

En Haute-Vienne, à Limoges, plusieurs milliers de manifestants défilent dans le centre-ville. 15 000 personnes selon les syndicats. 

Pays de la Loire

En Loire-Atlantique, 4 500 personnes défilent à Saint-Nazaire selon la police, 10 000 d'après les manifestants. À Nantes, une interpellation est en cours, à la croisée des trams. Des milliers de manifestants sont dans le cortège.

Dans la Sarthe, entre 100 et 200 manifestants au Mans.

Occitanie 

Dans l'Hérault, selon les premières estimations, entre 10 000 et 15 000 manifestants se sont réunis à Montpellier. Plusieurs secteurs sont représentés : enseignement, justice, soignants, nettoyage, médias... Certains ont décidé de manifester en tenue de travail. Les avocats sont aussi dans le cortège. 

Dans les Pyrénées-Orientales, selon les forces de l’ordre, environ 6 500 personnes sont dans les rues aujourd’hui à Perpignan. Les syndicats eux parlent d’un mouvement plus suivi que le 5 décembre, jour de la première mobilisation.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dans le Var, à Toulon, les syndicats évoquent 15 000 manifestants, 4 400 selon la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme des retraites

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.