Réforme des retraites : le bras de fer des syndicats et du gouvernement

Sur le plateau du 20 Heures, Nathalie Saint-Cricq revient sur la crise qui oppose syndicats et gouvernement dans le cadre du projet de réforme des retraites.

france 2

Les 13 omissions du haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye dans sa déclaration d'intérêts vont-elles le pousser à la démission ? "Pour l'instant, on soutient officiellement, mais sans véritable conviction, Jean-Paul Delevoye, en se retranchant derrière la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Mais toute l'opposition s'en est saisie, et les députés de la majorité se font franchement houspiller sur le terrain. Enfin, le feuilletonnage risque d'affaiblir tout le gouvernement et sa réforme", explique Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 20 Heures.

Édouard Philippe en première ligne

Depuis le début du conflit, le Premier ministre Édouard Philippe est en première ligne. A-t-il un schéma de sortie de crise ? "Au Premier ministre de prendre tous les risques, notamment celui de choisir l'intransigeance avec la CFDT, car là, on en est complètement au dialogue de sourds. Le calcul de Matignon, c'est de mettre une grosse pression sur la direction de la RATP et de la SNCF", poursuit Nathalie Saint-Cricq. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe le 11 décembre 2019 lors de la présentation de la réforme des retraite au Conseil économique, social et environnemental à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe le 11 décembre 2019 lors de la présentation de la réforme des retraite au Conseil économique, social et environnemental à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)