Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : la mobilisation des jeunes se durcit

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme des retraites : la mobilisation des jeunes se durcit
Article rédigé par France 3 - A. Mezmorian, S. Ricottier, S. Giaume, France 3 Régions, F. Fontaine
France Télévisions
France 3
Les services de renseignements s'attendent à voir défiler entre 650 000 et 900 000 personnes en France pour la dixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, mardi 28 mars. Parmi eux, deux à trois fois plus de jeunes par rapport à jeudi dernier.

À 7h du matin, la plupart des lycéens se réveillent, mais d'autres ont décidé de bloquer l'entrée de leur établissement dans le Val-de-Marne, avec des poubelles, un jour d'examen. Le mot d'ordre est le même pour tous : "Non à la réforme des retraites". "En tant que lycéen, on sait très bien qu'on a ce pouvoir de pouvoir faire basculer le gouvernement et qu'il puisse enlever sa réforme des retraites. Il y a des notes du renseignement qui indiquent qu'on pouvait doubler voir tripler le nombre de jeunes dans la rue par rapport à la semaine dernière. Cette peur-là, on va la concrétiser avec les blocus qu'on fait aujourd'hui", témoigne un lycéen.

De nombreux blocus partout en France

Devant l'établissement, seuls ceux qui ont des épreuves du bac dans la matinée du mardi 28 mars sont autorisés à entrer par ceux qui bloquent. Autre mode d'action à Rennes (Ille-et-Vilaine), où des lycéens ont allumé un feu de poubelles pour bloquer la route devant leur lycée. Environ 450 établissements et une vingtaine de facultés ont été bloqués à travers le pays. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.