Réforme des retraites : la crédibilité de Jean-Paul Delevoye remise en question

Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye est fragilisé, mais pas encore menacé dimanche 15 décembre.

FRANCEINFO

Les ministres se montrent solidaires avec le Jean-Paul Delevoye. Édouard Philippe le croit de bonne foi, tout comme la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Tous font bloc, en apparence en tout cas, et défendent le haut-commissaire aux retraites, à l'image de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation : "C'est un peu dommage que cette réforme si importante soit polluée par cette erreur qu'il a commise. Il va la réparer en remboursant".

"Delevoye discrédité"

Mais cette erreur peut-elle être réellement réparée ? Pour l'opposition et les syndicats, il doit quitter son poste. "C'est un menteur. Sa parole n'est plus crédible", a écrit sur Twitter Alexis Corbière, député LFI. "Delevoye est complètement discrédité et son rapport hors de propos", tonne Érik Meyer, secrétaire général de Sud Rail, sur franceinfo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire fédéral de Sud Rail, Éric Meyer, à Paris, le 19 février 2018.
Le secrétaire fédéral de Sud Rail, Éric Meyer, à Paris, le 19 février 2018. (AFP)