PMA, retraite, urgences... Rentrée compliquée pour l'exécutif

Après trois semaines de vacances, Emmanuel Macron préside le conseil des ministres, mercredi 21 août. Le gouvernement va mettre sur la table de nouvelles lois et tenter de répondre à la colère des personnels de santé ou des agriculteurs.

France 3

Le mois de septembre s'annonce chargé pour l'exécutif avec d'abord l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Promesse du candidat Macron, le projet de loi arrivera le 24 septembre sur les bancs de l'Assemblée, mais le spectre des manifestations contre le mariage pour tous plane toujours. Une manifestation des opposants est déjà prévue pour le 6 octobre.

Retour des "gilets jaunes" ?

Autre dossier brûlant, la réforme des retraites qui devrait s'inspirer en grande partie du rapport remis par Jean-Paul Delevoye en juillet dernier, préconisant notamment un système universel par points. Les partenaires sociaux hostiles à cette mesure seront reçus par Édouard Philippe les 5 et 6 septembre avant une grève quelques jours plus tard.

Enfin, le gouvernement va devoir faire face au mouvement de grève des urgences. Depuis cinq mois, près de 200 services se mobilisent pour demander des hausses d'effectif et de salaire. L'enveloppe de 70 millions d'euros promise par Agnès Buzyn n'a pas suffi à calmer la colère. À cette grogne sociale pourrait s'ajouter celle des agriculteurs, voire le retour de la mobilisation des "gilets jaunes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Edouard Philippe, en décembre 2018 lors d\'une réunion pour répondre à la crise des \"gilets jaunes\".
Emmanuel Macron et Edouard Philippe, en décembre 2018 lors d'une réunion pour répondre à la crise des "gilets jaunes". (YOAN VALAT / AFP)