Marine Le Pen : "Tout est à jeter" dans la réforme des retraites

Marine Le Pen, députée du Nord et présidente du Rassemblement national, est l'invitée des "4 Vérités" de France 2, mercredi 18 décembre. 

France 2

Édouard Philippe a nommé Laurent Pietraszewski, député LREM du Nord, au poste de secrétaire d'État aux retraites en remplacement de Jean-Paul Delevoye"Il a exactement le même profil qu'un certain nombre de ministres. Il est issu de grand groupe et il a été rapporteur de la loi Travail", critique Marine Le Pen sur le plateau des "4 Vérités" de France 2 mercredi 18 décembre. Selon le journal Le Monde, Matignon était au courant du cumul des rémunérations de Jean-Paul Delevoye. "Incontestablement il y a une violation non seulement de la Constitution mais également de la loi", estime la présidente du Rassemblement national. 

"Je ne suis pas du côté de la CGT"

Les intersyndicales ont appelé à poursuivre le mouvement jusqu'aux fêtes tant que le gouvernement ne retirera pas son projet de réforme. La députée du Nord appelle notamment à une trêve pendant Noël, mais elle estime qu'"Il n'y a que des perdants et tout est à jeter dans cette réforme""Je ne suis pas du côté de la CGT, je suis du côté des Français", ajoute-t-elle. "Il faut que le gouvernement retire cette réforme, alors il n'y aura plus aucun blocage", assure Marine Le Pen. Le Premier ministre doit rencontrer les syndicats mercredi. "Le gouvernement a une chose très simple à faire : il retire son projet et organise un référendum", conclut Marine Le Pen.  

Marine Le Pen, le 15 septembre 2019, à Fréjus (Var). 
Marine Le Pen, le 15 septembre 2019, à Fréjus (Var).  (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)