Cet article date de plus d'un an.

Grève du 31 janvier contre la réforme des retraites : les opposants mobilisent la population

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Durant le week-end des samedi 28 et dimanche 29 janvier, les opposants à la réforme des retraites ont occupé le terrain pour inciter les gens à participer à la prochaine journée de mobilisation, prévue mardi. De nombreuses mairies vont fermer leurs portes ce jour-là.
Réforme des retraites : les opposants mobilisent pour la journée de grève du 31 janvier Durant le week-end des samedi 28 et dimanche 29 janvier, les opposants à la réforme des retraites ont occupé le terrain pour inciter les gens à participer à la prochaine journée de mobilisation, prévue mardi. De nombreuses mairies vont fermer leurs portes ce jour-là. (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - Y.Giammetta d'Angelo
France Télévisions
France 2
Durant le week-end des samedi 28 et dimanche 29 janvier, les opposants à la réforme des retraites ont occupé le terrain pour inciter les gens à participer à la prochaine journée de mobilisation, prévue mardi. De nombreuses mairies vont fermer leurs portes ce jour-là.

Dans un marché de Bagneux (Hauts-de-Seine), les opposants à la réforme des retraites ont redoublé d'efforts, durant le week-end des samedi 28 et dimanche 29 janvier. "On sent que les gens sont farouchement opposés à ce projet, à cette attaque", déclare un opposant qui distribue des tracts. Outre la distribution de tracts, les opposants ont échangé avec les passants et ont proposé une pétition à signer, pour frapper le mardi 31 janvier, date de la prochaine journée de grève, encore plus fort que lors de la première journée, le 19 janvier dernier.

Des mairies vont fermer leurs portes

Mardi 31 janvier, de nombreuses mairies vont fermer leurs portes en soutien au mouvement de contestation de la réforme des retraites, comme Valéry Beuriot, maire (PCF) de Brionne (Eure). "Il ne s'agit pas d'inciter à faire la grève. Les salariés de la commune se déterminent évidemment librement. Ceux qui ne souhaitent pas faire grève continueront de travailler malgré tout", explique-t-il. De son côté, la majorité prépare elle aussi la journée de mardi, et envoie ses députés sur le terrain pour faire de la pédagogie autour de la réforme des retraites.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.