Faut-il s'inquiéter pour la réforme des retraites ?

La réforme des retraites doit se faire à budget constant. Est-ce nécessaire alors de faire des économies ? Le spécialiste économique, Jean-Paul Chapel, fait le point.

France 2

La réforme des retraites est au centre de toutes les discussions en cette rentrée gouvernementale. "Si rien n'est fait, on sera en déficit, c'est la prévision du conseil d'orientation, un déficit estimé à 0,5 % de la richesse nationale, environ 10 milliards d'euros. Après 2025, ça devrait s'arranger avec l'allongement de la durée de cotisation déjà prévue. Ça dépend aussi de la croissance : plus d'activité, c'est plus d'argent dans les caisses", avance le journaliste Jean-Paul Chapel. "Mais même avec une croissance faible, le déficit se réduira à 0,2 %, environ 4 milliards. Si la croissance est de 1,5%, plus de déficit, mais un excédent", ajoute-il.

Le nombre de retraités augmente

Le système actuel est-il en péril ? "Les dépenses consacrées à la retraite ne vont pas exploser. Elles sont passées de 12 % de la richesse nationale en 2000, à 13,8 % aujourd'hui, mais ça se stabilise. Même dans le pire scénario, on restera à ce niveau. Le nombre de retraités continue d'augmenter, mais les pensions augmentent moins vite que les salaires du fait des réformes déjà votées", conclut Jean-Paul Chapel

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rapport Delevoye formule plusieurs propositions pour tenter de corriger les inégalités de pension entre les hommes et les femmes.
Le rapport Delevoye formule plusieurs propositions pour tenter de corriger les inégalités de pension entre les hommes et les femmes. (VALENTIN BELLEVILLE / HANS LUCAS / AFP)