Guerre de positions sur la réforme des retraites

C'est la grande réforme de la seconde partie du quinquennat : la réforme des retraites. Quelles sont les forces en présence et quelles sont les positions pour cette réforme ? Décryptage.

France 2

D'un côté, le chef de l'État et le gouvernement. Ils veulent instaurer un régime à point, le même pour tous. De l'autre, les syndicats prêts à en découdre alors que d'autres sont prêts à négocier. En juillet dernier, la réforme semblait se dessiner avec une retraite à taux plein et un âge pivot à 64 ans. La proposition est critiquée et mise à mal fin aout par le chef de l'État. "Je préfère que l'on trouve un accord sur la durée de cotisation, plutôt que sur l'âge, cela me semble plus juste", disait-il après le G7.

Manifestations prévues

Cela, seul le patronat l'approuve, au nom de l'équilibre financier du système. Mais parmi les autres syndicats, la mesure divise. La CFDT est favorable à la retraite à points, seulement sous conditions. Chez FO, on rejette en bloc, pareil à la CGT. Phillipe Martinez prône lui le retour de la retraite à 60 ans. La CGT et Force Ouvrière prévoient déjà des manifestations. La concertation va durer plusieurs mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye remet son rapport au Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, à Paris, le 18 juillet 2019.
Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye remet son rapport au Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, à Paris, le 18 juillet 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)