Désintox. Bruno Le Maire nie le coup dur sur les retraites

Au lendemain de l’annonce par Edouard Philippe de la maigre revalorisation des retraites de 0,3%, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, était invité sur RTL.

ARTE/LIBÉRATION/2P2L

Il est difficile, parfois, d’assumer une politique antisociale. Au lendemain de l’annonce par Edouard Philippe de la maigre revalorisation des retraites de 0,3%, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, était invité sur RTL, et niait tout coup dur pour les retraités :

Bruno Le Maire « Mais aucune prestation sociale, Elizabeth Martichoux, ne sera réduite. Pour les retraités qui sont les plus en difficulté, le minimum vieillesse nous l’augmentons. »

Elizabeth Martichoux : « Ils seront perdants à cause de l’inflation »

Bruno Le Maire : « Mais ils ne seront pas perdants, leur pension de retraite continuera à être revalorisée. »

De l’art de jouer sur les mots. Certes, en valeur absolue, les pensions vont progresser au 1er janvier 2019. Mais de seulement 0,3%. C’est cinq fois moins que l’augmentation dont auraient bénéficié les retraités si le code de la sécurité sociale avait été simplement respecté. Ce dernier prévoit en effet que les pensions soient revalorisées du montant de l’inflation moyenne sur l’année pour éviter toute dégradation du niveau de vie. Et selon les dernières prévisions de l’INSEE, la hausse en 2019 aurait dûe être de 1,6% Et il ne faut pas être un génie des mathématiques ou de l’économie pour convenir qu’une hausse de 0,3% de pensions, quand l’inflation est de 1,6%, revient à une baisse du pouvoir d’achat.

C’est tellement évident que le collègue de Bruno Le Maire, le ministre du budget Gérald Darmanin, avait dénoncé il y a quelques années la désindexation des retraites sur l’inflation, en 2013. Mais à l’époque, Darmanin était dans l’opposition, François Hollande était président, et un certain Emmanuel Macron était secrétaire général adjoint de l’Elysée. Ce tweet en forme d'aveu a d'ailleurs été opportunément effacé… En même temps qu'une bonne partie de la hausse des pensions de retraite.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxLiberation/
Sur Twitter : https://twitter.com/Artedesintox
Sur instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Désintox. Bruno Le Maire nie le coup dur sur les retraites
Désintox. Bruno Le Maire nie le coup dur sur les retraites (ARTE/LIBÉRATION/2P2L)