Champigny-sur-Marne : le maire veut indemniser les grévistes

Pour soutenir les grévistes de sa ville, au 48e jour de mobilisation contre la réforme des retraites, mardi 21 janvier, les démarches du maire communiste de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) interpellent. L'édile veut leur distribuer de l'argent pour les aider à finir le mois.

FRANCE 2

Plus de 40 jours de grève, et pour certains, plus de 40 jours sans salaire. À Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), le maire communiste, Christian Fautré, envisage de faire voter par le conseil municipal une aide de 3 000 euros pour des caisses de grève. Il veut également aider ses concitoyens grévistes à boucler leurs fins de mois. Il estime qu'une quinzaine de personnes pourraient venir voir les services sociaux de la mairie, pour une aide de 100 à 200 euros.

Des adversaires dénoncent une manœuvre électoraliste

Sur le marché de Champigny-sur-Marne, les avis sont partagés. À deux mois des élections municipales, le candidat LREM ne voit là qu'une manœuvre électorale. L'opposition de droite s'insurge également. À Champigny-sur-Marne, l'aide aux grévistes est devenue un enjeu de la campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Champigny-sur-Marne : le maire veut indemniser les grévistes
Champigny-sur-Marne : le maire veut indemniser les grévistes (FRANCE 2)