Quand la pâtisserie s'allège

Les consommateurs veulent se faire plaisir tout en étant vigilant. Moins de gras, de sel ou de sucre... alors même dans la pâtisserie, on fait attention.

France 2

Elle est l'emblème de la gastronomie française : la pâtisserie. Gourmandise par excellence, elle séduit els palais. Mais les gastronomes font de plus en plus attention à leur alimentation. En France, 37% des consommateurs suivent un régime alimentaire, et parmi les ingrédients bannis, le sucre arrive en première position, devant les matières grasses et le sel.

Des substituts au sucre

Dans une pâtisserie parisienne, on a trouvé la solution pour se faire plaisir et garder la ligne. Les pâtissiers ont réduit les quantités de sucre d'au moins 50%. "On a réconcilié beaucoup de gens avec la pâtisserie, qui en avait marre d'avoir des gâteaux qui étaient écœurants", commente Christophe Eugène Touchet. Des substituts sont utilisés comme le maltitol, issu du blé ou du maïs, le sirop d'agave ou le sucre de coco.

Le JT
Les autres sujets du JT