Pouvoir d'achat : l'inquiétude grandissante des Français face à la flambée des prix

Publié Mis à jour
Pouvoir d'achat : l'inquiétude grandissante des Français face à la flambée des prix
France 2
Article rédigé par
M.Justet, N.Tahar, G.de.Florival, S.Lerch, J.Pirès - France 2
France Télévisions

Face à la flambée de l'énergie et la hausse des prix, les foyers défavorisés ont du mal à s'en sortir. Le journal de 20 Heures a réalisé une enquête sur deux familles qui peinent à joindre les deux bouts.

Deux familles françaises ont accepté que les équipes de France Télévisions viennent regarder leurs comptes. Ils surveillent leur budget et guettent la moindre facture. À Fécamp, en Seine-Maritime, à l'heure du petit-déjeuner, il n'y a pas de dépense superflue. Sur la table, du lait et de la confiture premier prix. Mélanie Démare et son mari, Stéphane, ont deux enfants à charge et ils comptent tout à chaque repas : "On aimerait bien avoir des fruits à table, mais c'est un coût exorbitant. Les enfants ont aussi besoin de fruits". Chaque mois, le couple touche 1 800 euros de revenus, mais à la fin du mois, il ne reste que 150 euros. Ils sont inquiets pour l'avenir. 

"J'ai 65 ans et je n'ai plus envie de travailler"

En Ardèche, Pierre Meunier, retraité, fait ses courses à pied et les porte à bout de bras. Il utilise sa voiture pour les trajets vraiment importants, et il ne fait le plein que tous les deux mois. Le retraité touche 1 500 par mois. Il faut déduire 660 euros de loyer avec les charges, 365 euros de crédit à la consommation, 400 euros de courses et 275 euros pour les mutuelles et les assurances. "J'ai 65 ans et je n'ai plus envie de travailler. Psychologiquement, c'est trop dur", témoigne le retraité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.