Pouvoir d'achat : il n'y aura finalement pas de promotions alimentaires jusqu'à 50% dans le projet de loi du gouvernement

La proposition faite lundi sur France Inter par Bruno Le Maire a été "écartée" lors de la réunion de travail autour d'Emmanuel Macron relative au pouvoir d’achat, à l’énergie et aux finances publiques.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, arrive pour la première réunion hebdomadaire du nouveau cabinet à Paris, le 4 juillet 2022. (JULIEN MATTIA / XINHUA / MAXPPP)

Le projet de loi pouvoir d'achat ne comprendra pas la possibilité, pour les grandes surfaces, de pratiquer des promotions alimentaires jusqu'à 50%, a indiqué à franceinfo une source gouvernementale, mardi 5 juillet, confirmant les déclarations du président des Jeunes agriculteurs. "On a vu le ministre tout à l'heure, ce n'est plus d'actualité", avait indiqué Arnaud Gaillot sur franceinfo, dans l'après-midi.

La proposition faite lundi sur France Inter par Bruno Le Maire a été "écartée ce [mardi] matin", lors de la réunion de travail autour d'Emmanuel Macron relative au pouvoir d’achat, à l’énergie et aux finances publiques, a-t-on précisé de source gouvernementale. La Première ministre, Élisabeth Borne, et les ministres concernés par ces dossiers y ont participé.

"Nos mobilisations ont payé"

Le ministre de l'Économie "a fait beaucoup de propositions" et si celle-ci est écartée, "ça n'a rien à voir avec lui", a-t-on souligné de même source. "Je pense que nos mobilisations des dernières heures depuis hier [lundi] ont payé", a avancé de son côté Arnaud Gaillot.

"On est aussi arrivé à démontrer au ministre que finalement, ce qui s'est pratiqué depuis des décennies sur une politique des prix bas dans les grandes surfaces n'a pas résolu le pouvoir d'achat des gens", a assuré le président des Jeunes agriculteurs. En revanche, "cela a conduit à une perte en nombre d'agriculteurs, une perte d'exploitation, donc je pense que le prix bas ne marche pas."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pouvoir d'achat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.